REPLIQUES CELEBRES • MEMORABLE QUOTES / DVD + VHS + K7 • French Movies + American Films
Alapage (FR) international
• * Alapage (FR) * DVD bonnes affaires •
» Tout sur MARILYN MONROE

LIVRE de Bernard Chardère :

Les dialogues cultes du cinéma français

LIVRE anthologie (relié) - ALAPAGE (FR)
• SYNOPSIS Les dialogues cultes du cinéma français (alapage.com) :
• Les Dialogues culte du cinéma français nous remettent en mémoire ces échanges qui font la saveur de notre cinéma. L'ouvrage présente les 100 plus beaux dialogues du cinéma français, des débuts du parlant jusqu'à nos jours, soit des années 1930 à la fin des années 1990. De Marius à Marius et Jeannette, en passant par Les Enfants du Paradis, Le Corbeau, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Maman et la Putain ou Diva. Chaque film est présenté de manière identique : une introduction situe le film dans son contexte historique et le dialogue dans le film : chaque extrait dialogué est illustré par au moins une image du film. Les meilleurs scénaristes et réalisateurs y sont présents, les différentes périodes de l'histoire du cinéma français parlant couvertes, les différents styles représentés. Carné, Renoir ou Clouzot y voisinent avec Klapisch ou Kassovitz, mais aussi avec Poiré. Zidi ou Chatilliez. Par sa forme comme par son contenu, Les Dialogues culte du cinéma français devraient séduire tout amateur, jeune ou moins jeune, du 7ème art.
• LA DEDICACE DE L'AUTEUR Bernard Chardère (alapage.com) :
• Nous avons été, nous sommes tous de vrais cinéphiles, qui ont gardé, de tant de films vus et aimés dans le noir profond des salles obscures, des souvenirs qui nous laissent encore rêveurs. Mille souvenirs, le plus souvent partagés. En voici cent, qui égrènent à notre oreille les voix d'Arletty, ou de Jeanne Moreau ; de Simone Signoret, de Michel Simon, de Louis Jouvet, de Louis de Funès. Cent scènes d'anthologie, avec de mémorables mots d'auteurs, signés Jacques Prévert, Henri Jeanson, Sacha Guitry, Michel Audiard, Eric Rohmer, Coline Serreau, Josiane Balasko. Ils sont dédiés aux nostalgiques du cinéma "d'avant-guerre", aux mordus de la Nouvelle Vague, à ceux qui restent fidèles au Boulevard comme ceux qui préfèrent l'Avant-Garde. A tous les amoureux des images et des mots éternisés sur pellicule, pour qui l'émotion, la culture, la vie sont venus un jour, viendront toujours du cinéma. Pour retrouver ces dialogues mémorables, plusieurs amis ont été mis à contribution. Approuvez-vous notre choix ? Mais vous pouvez aussi suggérer d'autres scènes : il en sera tenu compte dans les prochaines éditions . Merci.


FNAC (FR) international
coupons  10 % de remise sur votre achat de DVD  lorsque vous devenez adhérent FNAC
• * les rendez-vous FNAC *
• * le coin des affaires FNAC * 1 acheté = le 2ème offert ...

LIVRE de Bernard Chardère :

Les dialogues cultes du cinéma français

LIVRE anthologie (relié) - FNAC (FR)
• SYNOPSIS Les dialogues cultes du cinéma français (L'avis de la Fnac) :
• Une centaine de dialogues cultes répartis sur sept décennies nous font revivre des scènes, des duos devenus légendaires.Cet ouvrage met en évidence le rôle du scénariste-dialoguiste parfois un peu occulté. Des situations théâtrales, des répliques pétillantes, des films connusaux plus confidentiels, rien n'est oublié des ouvres les plus attachantesdu cinéma français.


Projecteur: American Movies
 •  DVD / VHS  • MARILYN MONROE   Alapage.com

  • • SOME LIKE IT HOT » Prix VHS alapage.com 15,00 €


    SOME LIKE IT HOT (1959)
    Réalisateur: Billy Wilder
    Acteurs: Marilyn Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon, George Raft
    Genre: COMEDIE / VIDEO
    Editeur: FOX PATHE EUROPA
    Date de sortie: 22/03/2000
    Format: Vidéo VHS




    • Dans le Chicago des années 30, deux musiciens de jazz sont témoins d'un réglement de comptes et doivent prendre la fuite, travestis en femmes...











    • (1) * Réplique célèbre * dans SOME LIKE IT HOT "Nobody's perfect"
    • Remake de Fanfare d'amour de Richard Pottier (1935, scénario de Robert Thoeren et M.Logan) avec Fernand Gravey et Julien Carette, Some Like It Hot (Certains l'aiment chaud de Billy Wilder) est une spirale ascendante où chaque nouvelle séquence dépasse en drôlerie les séquences précédentes. Et celà jusqu'à la dernière réplique de la dernière scène du film, l'une des plus célèbres de l'histoire du cinéma.
    • Joe (Tony Curtis) et Jerry (Jack Lemmon), toujours vêtus en femmes, se réfugient avec Sugar (Marilyn Monroe) dans le bateau à moteur du milliardaire Osgood (Joe E. Brown), le "soupirant" de Jerry.
    • Tandis que Joe et Sugar flirtent sur la banquette arrière, Jerry énumère à Osgood toutes les raisons pour lesquelles il ne peut décemment l'épouser: il n'est pas une blonde naturlle, il fume comme un pompier, il a vécu trois ans avec un joueur de saxo, il ne peut avoir d'enfants...
    • Chaque fois, Osgood balaie ses objections. A bout d'arguments, Jerry arrache sa perruque, reprend sa voix mâle et crie: "But you don't understand: I am a man!" ("Mais tu ne comprends pas: je suis un homme!").
    • Et Osgood, superbe: "Well... Nobody's perfect." ("Et alors? Personne n'est parfait.")


    • (2) * Réplique célèbre * dans SOME LIKE IT HOT "Boop-Boop-A-Doop"
    • Pour les jeunes générations, l'expression évoque Marilyn Monroe dans Some Like It Hot (Certains l'aiment chaud de Billy Wilder).
    • C'est en effet le gimmick de la chanson "I Wanna Be Loved by You" (de Bert Kalmar et Harry Ruby) qu'elle interprète dans le film.



    • Musique I Wanna Be Loved by You Marylin Monroe ( écouter des extraits musicaux ) « I Wanna Be Loved By You, Diamonds Are A Girl's Best Friend, Some Like It Hot, My Heart Belongs To Daddy, The River Of No Return » CD - amazon (FR)
Projecteur: American Movies
 •  DVD / VHS  • MARILYN MONROE   Alapage.com

  • • ALL ABOUT EVE » Prix DVD amazon.fr 12,99 €


    ALL ABOUT EVE (1950)
    Réalisateur: Joseph I. Mankiewicz
    Acteurs: Bette Davis, Marilyn Monroe, Anne Baxter, George Sanders, Celeste Holm, Hugh Marlowe
    Genre: COMEDIE / VIDEO
    Editeur: Metro Goldwyn Mayer
    Date de parution : 11 février 2004
    DVD Zone : Zone 2 (Europe, Moyen-Orient & Japon seulement)
    Langues et formats sonores : Français (Dolby Digital 2.0 Mono), Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono)
    Sous-titres : Français, Anglais


    • * Réplique célèbre * dans ALL AVOUT EVE "Fasten your seat belts, it's going to be a bumpy night"
    • "Attachez vos ceintures, la soirée va être agitée." Margo Channing (Bette Davis), actrice célèbre aux prises avec une jeune intrigante, annonce ainsi le début des hostilités; après s'être blindée de quelques cocktails.
    • La scène se situe au milieu de All About Eve (Eve de Joseph Mankiewicz), au cours d'une soirée qui réunit Margo, son mari (Gary Merrill), leur ami écrivain et sa femme (Hugh Marlowe et Celeste Holm), un critique redouté (George Sanders), une starlette (Marilyn Monroe), quelques comparses et bien sûr Eve (Anne Baxter).
    • Le scénario est de Joseph Mankiewicz, d'après la nouvelle et la pièce radiophonique de Mary Orr The Wisdom of Eve.


    • Dès l'instant où elle aperçoit son idole à l'entrée des artistes, Eve HARRINGTON (Anne BAXTER) n'a plus qu'un objectif : déposséder des rênes du pouvoir la grande actrice Margo CHANNING (Bette DAVIS). Après s'être emparée habilement du rôle de Margo à Broadway, Eve, devenue célèbre, bouleverse la vie du réalisateur et fiancé de Margo ainsi que celles de son scénariste et de sa femme (Celeste HOLM).

    • "All about Eve"… Un film mythique, à l'instar de Laura que l'on doit au même producteur : Darryl F. Zanuck, patron de la Fox.
    • Que dire qui n'ait été déjà écrit sur cette cruelle et lucide évocation de la vie d'une actrice ? Réalisée par l'un des plus brillants cinéastes américains – La Comtesse aux pieds nus, Soudain l'été dernier, Cléopâtre, c'est lui… Eve est également un film sur la vérité et les apparences – comme la plupart des films de Mankiewicz.
    • Au début du film, Eve, radieuse, reçoit une récompense ; le spectateur ignore encore qui est réellement cette actrice. D'où une construction en flash-back qui va nous permettre de découvrir peu à peu sa véritable personnalité, l'ambition qui la dévore, ainsi que le cynisme d'un univers théâtral où tout le monde est appelé à se jouer de tout le monde.
    • Auteur complet du film, Joseph L. Mankiewicz est également un maître du dialogue auquel il donne une ironie et une personnalité stupéfiantes.
    • Autre atout : l'interprétation, au-delà de tout éloge, de Bette Davis et d'Anne Baxter, ainsi que de George Sanders – Le Portrait de Dorian Gray, La Lettre du Kremlin – dans le rôle du redoutable critique théâtral.
    • À noter également, dans un petit rôle, l'une des toutes premières apparitions à l'écran de Marilyn Monroe. Une pluie de récompenses confortera ce film dans son statut de chef-d'œuvre : Prix spécial du jury et Prix d'interprétation féminine pour Bette Davis à Cannes en 1951 ; Oscars du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario et du meilleur acteur de second rôle pour George Sanders en 1950. --Sylvain Lefort













Projecteur: American Movies
 •  DVD / VHS  • MARTIN SCORSESE  
THE COLOR OF MONEY

THE COLOR OF MONEY (1986) (Martin Scorsese)

• Martin Scorsese (Director)
• Writing credits: Walter Tevis (novel), Richard Price (screenplay)
• Cast: Paul Newman, Tom Cruise, Mary Elizabeth Mastrantonio, Helen Shaver, John Turturro, Bill Cobbs, Robert Agins
• Plot Summary: Pool hustler Fast Eddie Felson finds the young, promising pool player Vincent in a local bar and he sees in him a younger version of himself.
Répliques célèbres "La Couleur de l'argent" / "The Color of money" Movie Quotes :
Eddie Felson (Paul Newman): "Money won is twice as sweet as money earned!"
Eddie Felson (Paul Newman): "L'argent gagné au jeu est deux fois plus précieux que l'argent gagné en travaillant!"
Répliques célèbres "La Couleur de l'argent" / "The Color of money" Movie Quotes :
Eddie Felson (Paul Newman): "I'm back!"
Eddie Felson (Paul Newman): "Je suis de retour!"
» The Color of Money - DVD - amazon (US)
» The Color of Money - DVD REGION 1 (NTSC) - amazon (UK)
» La couleur de l'argent (The color of money) - VHS (Secam) - FNAC (FR)
» The Color of Money - DVD - amazon (FR)
» LA COULEUR DE L'ARGENT (THE COLOR OF MONEY) (PAL) (V.F.) - VHS - alapage (FR)
» The official web site for Touchstone Pictures films (US)


Projecteur: American Movies
 •  DVD / VHS  • BRIAN DE PALMA  
SCARFACE

SCARFACE (1983) (Brian De Palma)

Starring: Al Pacino / Brian De Palma (Director)
In the spring of 1980, the port at Mariel Harbor was opened, and thousands set sail for the United States. They came in search of the American Dream. One of them found it on the sun-washed avenues of Miami' wealth, power and passion beyond his wildest dreams. He was Tony Montana. The world will remember him by another name' Scarface.
Répliques célèbres Scarface / Scarface Movie Quotes :
Tony Montana: "Say hello to my little friend!"
Tony Montana: " In this country, you gotta make the money first. Then when you get the money, you get the power. Then when you get the power, then you get the women."
Tony Montana: "Amigo, the only thing in this world that gives orders is balls. Balls. You got that?"
Scarface Brian de Palma (Edition spéciale) Coffret de 2 DVD - amazon (FR)
CARRIE - BRIAN DE PALMA - DVD amazon (FR)
Scarface Brian de Palma (Edition spéciale) Coffret de 2 DVD - alapage (FR)
CARRIE - BRIAN DE PALMA - DVD alapage (FR)
Site Officiel UNIVERSAL STUDIOS USA


Projecteur: Louis Malle
 •  DVD / VHS  • LOUIS MALLE   Alapage.com

  • • LES AMANTS » Prix alapage.com 13,70 €

    • Epouse du directeur d'un grand journal dijonnais, Jeanne s'ennuie. Aussi fait-elle de nombreux séjours à Paris, chez son amie Maguy...
    LES AMANTS (FRAVIDIS) (1958)
    Réalisateur: Louis Malle
    Dialogues de: Louise de Vilmorin
    Acteurs: JEANNE MOREAU, ALAIN CUNY, JEAN-MARC BORY
    Genre: DRAME / VIDEO
    Editeur: FNAC
    Date de sortie: 01/10/1998
    Format: Vidéo / VHS / SECAM (France seulement)
    • * Réplique célèbre * » "Le premier? Oh! Vous exagérez..."
    • Dans LES AMANTS, Jeanne Moreau joue le rôle de Jeanne Tournier, épouse du directeur d'un quotidien dijonnais, Henri Tournier (Alain Cuny).
    » Peu sensible aux charmes routiniers d'une existence monotone, Jeanne séjourne fréquemment à Paris. Au retour d'un de ces séjours, elle tombe en panne sur une route de campagne.
    » Après une longue attente, une 2 CV s'arrête. Jeanne court vers le conducteur (Jean-Marc Bory).
    » "Enfin!... Je n'en crois pas mes yeux!... Monsieur, vous êtes le premier..."
    » L'automobiliste providentiel repousse négligemment sa casquette et, feignant de se méprendre sur le sens d'un tel propos, répond qu'il y a vraisemblablement exagération.
    » Jeanne ne perçcoit pas l'ironie de la repartie et insiste :
    » "Non, je n'exagère pas... Monsieur, je suis en panne."
    » Le jeune homme, Bernard Dubois-Lambert, ramène à bord de sa 2 CV la jeune femme vers son époux. Il s'ensuivra une grande passion.
Projecteur: Louis Malle
 •  DVD / VHS  • LOUIS MALLE   Alapage.com

  • • VIVA MARIA » Prix amazon.ca CDN$ 13.99

    • Au début du XXème siècle, dans une république d'Amérique Centrale, deuxvedettes de music-hall deviennent révolutionnaires par amour...
    VIVA MARIA (1965)
    Réalisateur: Louis Malle, Jean-Claude Carrière
    Dialogues de: Jean-Claude Carrière
    Acteurs: BRIGITTE BARDOT, JEANNE MOREAU
    Genre: DRAME / VIDEO
    Editeur: FNAC
    Date de sortie en salles: 18 Décembre 1965
    Date de sortie VHS: 2 Mars 1994
    Format: Vidéo / VHS en français
    • * Réplique célèbre * » "Ah! Les petites femmes!..."
    • Viva Bardot! Viva Moreau!
    » Sur le point d'être exécutées les deux Maria (Brigitte Bardot et Jeanne Moreau) sont sauvées par une intervention des révolutionnaires.
    » Maria-Brigitte à Marie-Jeanne "Tu est morte? -Non...et toi? -Moi non plus!..."
    » Le religieux qui les assite (Francisco Reiguera) s'éclipse discrètement. Tandis qu'il descend un escalier, une grenade tombe dans son capuchon. Elle explose et décapite le moine qui continue de descendre, tenant sa tête dans ses mains.
    » Quand il passe devant la caméra, il s'arrête un court moment et la tête murmure:
    » "Ah! les petites femmes!..."
    » le formule rencoie au refrain des deux Maria "Ah! les p'tit' femmes, les p'tit' femmes de Paris!"
    » Ce gag surréalisant porte la marque de Jean-Claude Carrière qui avait ddéjà inauguré sa collaboration avec BUNUEL (Le Journal d'une femme de chambre en 1964).
    • From Amazon.com / Get in line, buddy
    » Who doesn't want to see Jeanne Moreau and Brigitte Bardot costarring as turn-of-the-century vaudevillians who get mixed up with Mexican revolutionaries? This slapstick 1965 movie by Louis Malle came three years before he took off for India to make his famous documentary, Calcutta, and it shows off the carefree side of Malle to rousing effect. The two heroines play song-and-dance women who flirt with the striptease and end up fighting for the cause of Pancho Villa. Great fun, and what a way to see two very different icons of mid-century French cinema. --Tom Keogh
    • Almost a Masterpiece, September 20, 2002
    » I saw this movie on Turner Classic Movies not too long ago. It was in English. The dubbing was quite good. This was one of the few movies that exceeded my expectations. I usually come away at least somewhat disappointed. Not with this movie. It was very entertaining and I believe a near masterpiece. The reviewer from Michigan pretty much expresses my own sentiments. For her energetic and enchanting performance, Bardot deservedly was nominated for a BAFTA award (British's Oscar equivalent) for best actress in a foreign film.
    This movie is highly recommended.
    • When Brigitte Met Jeanne..., May 31, 2002
    » Reviewer: David Kujawa
    Viva Maria is a wonderfully sexy, screwball, and at times surreal period comedy starring the two great French sex symbols of the sixties - Brigitte Bardot and Jeanne Moreau. I must admit that when I first saw the film (when I was young and impressionable) I was primarily attracted to the obvious charms of La Bardot. But now that I am older and wiser (well, older anyway) I can fully appreciate the subtle sensuality of Jeanne Moreau whose gorgeous eyes alone could seduce any man. Together, these two make a formidable team and seem to genuinely spark off each other.
    But, of course, it's fantastic when they are - Bardot the playful kitten who enjoys sex and explosives equally, and Moreau the slightly more mature cat: sleek, sensuous and seductive. I hate to tell you about the dreams I had for weeks after seeing her love scene with Hamilton - in a prison with him chained to a wall.
    Not a great film, perhaps, but certainly superlative entertainment. It would make a great double feature with Philippe de Broca's "King of Hearts". The video version is also extemely well done, with bright yellow easy-to-read subtitles, even if they occasionally clean up the translations.
    Viva Bardot! Viva Moreau!

Projecteur: Films français de France
 •  DVD / VHS  • FILMS FRANCAIS • 
  • LA GUERRE DES BOUTONS (1961)
    • Film français: de France
    • Durée : 77 minutes
    • Genre: Comédie
    • Réalisateur: Yves Robert
    • Dialogues: François Boyer
    • Acteurs: Martin Lartigue, Jean Richard, Jacques Dufilho, Michel Galabru, Yvette Etievant, Pierre Tchernia
    • DVD Zone 2 : Europe, Moyen-Orient & Japon seulement
    • Date de parution : 18 novembre 2003
    • Editeur : Studio Canal
    • Format image: plein écran et Cinémascope - 1.66:1 - Full Screen (Standard) - 1.33:1
    • Langues et formats sonores : Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
    • Bonus DVD •
    • Le texte d'introduction d'Yves Robert : "A propos de la guerre des boutons"
    • Le prix Jean Vigo
    • La galerie de photos
    • Les filmographies

    LA GUERRE DES BOUTONS » Prix amazon.fr 21,07 €


    • * Réplique célèbre * dans LA GUERRE DES BOUTONS "Si j'avais su, j'aurais pas venu" • La Guerre des boutons d'Yves Robert est adapté du roman de Louis Pergaud (une farce rabelaisienne; paysanne et enfantine; écrite en 1912) par le réalisateur et François Boyer, ce dernier étant également l'auteur des dialogues.
    • Le film, qui a bien failli ne jamais se faire tant les producteurs étaient sceptiques, triomphe au box-office de l'année 1962.
    • La guerre d'Algérie vient de s'achever et ces batailles pour rire arrivent sans doute à point nommé pour un public soucieux de s'amuser sans arrière-pensées.
    • Une phrase est restée attachée au film "Si j'avais su, j'aurais pas venu", dit Petit Gibus (Martin Lartigue) dont le rôle dans le film est beaucoup plus important que dans le roman.
    • La formule devient une telle scie qu'on la retrouve citée dans un autre film, commencé en 1960, et sorti sur les écrans en 1963, Adieu Philippine de Jacques Rozier.
    • Elle est prononcée dans un cabaret par Michel (Jean-Claude Aimini), héros du film, lorsqu'il constate qu'une de ses copines, Juliette (Stefania Sabatini) arrive accompagnée de Régnier de Lisle (André Tarroux).
    • Adieu Philippine est un film qui vivait de l'air du temps. On ne saurait s'étonner d'y voir reprise une phrase devenue populaire au moment même où Rozier terminait son film.


    • Longueverne et Velrans, deux villages séparés par une terrible guerre sans pitié, depuis des générations : La Guerre des boutons, qui voit s’opposer les enfants des deux camps, et qui doit son nom au butin exigé par les vainqueurs à l’issue de chaque "bataille": boutons et lacets, sans lesquels les vaincus repartent le pantalon au bas des chevilles.
    • Pour Petit-Gibus, Lebrac ou La Crique, aucun doute n’est permis : cette guerre, il faut la gagner… Yves Robert a marqué d’une trace indélébile bien des générations de cinéphiles, dans les années 70 avec Un éléphant… et ses Grand Blond, mais bien avant déjà, au cœur des années 60, avec sa célèbre et savoureuse adaptation du roman de Louis Pergaud, La Guerre des boutons, une bataille de campagne aux dialogues devenus cultes dont la grande victime reste l’amour-propre de ces gosses atypiques.
    • Comment résister au charme de ce film qui a su traverser les âges aussi vaillamment que sa célébrissime affiche signée Savignac, comment ne pas rire ou s’attendrir aux répliques des vaincus : "Si j’aurais su, j’aurais pas venu" ?... Un film à posséder, évidemment. --David Rault


Projecteur: Films français de France
 •  DVD / VHS  • FILMS FRANCAIS • 
  • QUAI DES BRUMES (1938)
    • Film français: de France
    • Durée : 87 minutes
    • Genre: Drame
    • Réalisateur: Marcel Carné
    • Dialogues: Jacques Prévert
    • Acteurs: Jean Gabin, Michèle Morgan, Michel Simon, Pierre Brasseur, Raymond Aimos
    • DVD Zone 2 : Europe, Moyen-Orient & Japon seulement
    • Date de parution : 4 avril 2001
    • Editeur : Studio Canal
    • Format image: plein écran et Cinémascope - 1.66:1 - Full Screen (Standard) - 1.33:1
    • Langues et formats sonores : Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
    • Bonus DVD •
    • La bande-annonce
    • La présentation du film
    • A propos du film
    • Michèle Morgan raconte ses débuts
    • L'entretien avec Marcel Carné
    • La revue de presse
    • Les filmographies
    • Les affiches, photos et chapitrage

    LE QUAI DES BRUMES » Prix amazon.fr 19,99 €


    LE QUAI DES BRUMES + LE JOUR SE LEVE » Prix alapage.com 33,17 €

    • Déserteur de la coloniale, Jean arrive au Havre et cherche à se cacher avant de pouvoir quitter le pays.
    • Grâce à un sympathique clochard, il trouve refuge dans une baraque du port où il fait la connaissance d'un peintre singulier et de Nelly, une belle jeune fille dont il tombe amoureux.
    • Au moment où il se croit sauvé, un destin tragique va l'emporter, malgré la passion de Nelly et sa nouvelle envie de vivre...

    • (1) * Réplique célèbre * dans QUAI DES BRUMES "T'as d'beaux yeux, tu sais!"
    • (2) * Réplique célèbre * dans QUAI DES BRUMES "La vie est tout de même une chose bien curieuse... pour qui sait observer entre minuit et trois heures du matin"
    • Quai des brumes ne manque pas de brillantes formules. Mais ce sont parfois les plus brèves, les moins travaillées qui font mouche.
    • Plus tard; Carné et Prévert répéteront à l'envi: "C'est si simple, l'amour."
    • Ils en fournissent une première illustration avec cette scène restée fameuse entre toutes: Nelly et Jean déambulent dans une fête foraine. La rudesse apparente de Jean s'effrite au contact de cette fille si simple: "T'es une drôle de fille quand même... C'est vrai, j'ai qu'à te regarder, t'écouter, et puis... tu me donnes envie de pleurer."
    • Nelly manifeste à sa manière la même émotion: "Je respire, je suis vivante! Ca doit être comme ça quand on est heureux."
    • Jean est partagé entre les larmes et le rire: "Que tu me le dises comme ça à moi, ben... c'est marrant, ça me fait plaisir."
    • A l'accordéon de la fête foraine succèdent des violons qui jouent le thème du film. Gros plan de Nelly. Très gros plan de Jean: "T'as d'beaux yeux, tu sais!"
    • "Embrassez-moi" demande Nelly, puis "Embrassez-moi encore." La petie phrase devient aussitôt célèbre.
    • Et les parodies ultérieures comme le slogan publicitaire "T'as d'beaux oeufs, tu sais!", pour douteuses qu'elles soient, conforteront le mythe et aviveront les souvenirs.








  • LE JOUR SE LEVE (1939)
    • Film français: de France
    • Durée : 87 minutes
    • Genre: Drame
    • Réalisateur: Marcel Carné
    • Dialogues: Jacques Prévert
    • Acteurs: Arletty, Jean Gabin, Jules Berry, Jacqueline Laurent, Mady Berry, Jacques Baumer
    • DVD Zone 2 : Europe, Moyen-Orient & Japon seulement
    • Sous-titres: Anglais, Espagnol
    • Date de parution : 7 novembre 2001
    • Editeur : Studio Canal
    • Format image: plein écran et Cinémascope - 1.66:1 - Full Screen (Standard) - 1.33:1
    • Langues et formats sonores : Français (PCM Mono)
    • Bonus DVD •
    • La bande-annonce
    • La présentation du film
    • L'interview de Jean Gabin
    • L'interview audio d'Alexandre TRauner
    • L'entretien avec Marcel Carné
    • La revue de presse
    • Les filmographies
    • Les affiches et photos

    • Le jour se lève (1939)
    • Dans un immeuble, un coup de feu, un corps roule dans l'escalier. L'assassin, pendant que la police se déploie, attendant l'aube pour donner l'assaut. Pendant les quelques heures de liberté qui lui restent, François revit les circonstances qui l'ont amené ce crime...
    • (1) * Réplique célèbre * dans LE JOUR SE LEVE "Des souvenirs... des souvenirs... est-ce que j'ai une gueule à faire l'amour avec des souvenirs!"
    • (2) * Réplique célèbre * dans LE JOUR SE LEVE "Vous avouerez qu'il faut avoir de l'eau dans le gaz et des papillons dans le compteur pour être restée trois ans avec un type pareil"
    • Au début du film, Françcois (Jean Gabin) se rend au café-concert "La Fauvette" où le dresseur de chiens savants Valentin (Jules Berry) fait son numéro.
    • François est au bar lorsqu'une inconnnue s'adresse à lui: "Ah, les femmes sont bien folles et moi, je suis la reine."
    • C'est alors que suivent les considérations sur l'eau dans le gaz et les papillons dans le compteur.
    • François ne semble guère intéressé par de telles confidences: "Ecoutez... vous êtes bien gentille, mais quand vous aurez fini de faire le ménage, vous me le direz."
    • La "ménagère" ainsi visée n'est autre que Clara (Arletty), compagne rebelle du dompteur Valentin. Dans cette façon spontanée d'interpeller un voisin de comptoir, c'est toute la gouaille d'Arletty qui s'exprime, son côté "nature" qui fait merveille.
    • Le mot d'auteur garde la fraîcheur de la vie la plus immédiate. Seul François n'en semble pas convaincu: "Parfaitement!... Vous arrivez là... Vous videz vos tiroirs... Vous battez vos tapis... Je ne vous ai rien demandé, moi... Pourquoi que vous me racontez votre vie?"

RIEN QUE DES REPLIQUES

A BOUT DE SOUFFLE (1960 Jean-Luc Godard, sujet de François Truffaut, Jean-Paul Belmondo, Jean Seberg)
» Qu'est-ce que c'est: dégueulasse ?
» Si vous n'aimez pas la mer... Si vous n'aimez pas la montange... Si vous n'aimez pas la ville... Allez vous faire foutre!
» alapage (FR) - » amazon (FR)
ADIEU PHILIPPINE (1963 Jacques Rozier, Jean-Claude Aimini, Stefania Sabatini, André Tarroux)
» Si j'avais su, j'aurais pas venu (reprise de LA GUERRE DES BOUTONS)
» alapage (FR) - » amazon (FR)
ALGIERS - CASBAH (1938 John Cromwell, John Howard Lawson, James M. Cain, Charles Boyer, Hedy Lamarr) (remake américain de PEPE LE MOKO)
» Come with me to the Casbah (comwizmitouzecazba)
» alapage (FR) - » amazon (FR)
» CASBAH (V.O.S.T.) (FILM EN NOIR ET BLANC) VHS - amazon (FR)
» CASBAH (V.O.S.T.) (FILM EN NOIR ET BLANC) VHS - alapage (FR)
A STAR IS BORN (1937 William Wellman, Dorothy Parker, Alan Campbell, Robert Carson, Fredrid March, Janet Gaynor)
» This is Mrs. Norman Maine
» alapage (FR) - » amazon (FR)
CASABLANCA (1942 Michael Curtiz, Julius Epstein, Philip Epstein, Howard Koch, Humphrey Bogart, Ingrid Bergman)
» I came to Casablanca for the waters...
» I'm only a poor corrupt official
» Play it again, Sam
» I stick my neck out for nobody
» Here's looking at you, kid
» Louis, I think this is the beginning of a beautiful friendship
»
» alapage (FR) - » amazon (FR)
COPIE CONFORME (1946 Jean Dréville, Jacques Companeez, Henri Jeanson, Louis Jouvet)
» C'est un recueil de noms célèbres complètement inconnus
» S'aimer comme des pauvres, ça doit être chic quand on sait qu'on a de l'argent
» alapage (FR) - » amazon (FR)

RIEN QUE DES REPLIQUES

HOTEL DU NORD (1938 Marcel Carne - Film en noir et blanc - Arletty, Annabella, Louis Jouvet, Paulette Dubost)
» (Arletty en Raymonde) Atmosphère, atmosphère... Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphere ?
» HOTEL DU NORD (V.O.S.T.) (FILM EN NOIR ET BLANC) VHS - amazon (FR)
» HOTEL DU NORD - réalisé par Marcel Carné avec Arletty - amazon (FR)
» alapage (FR) - » amazon (FR)
LA BELLE ET LA BETE (1946 Jean Cocteau - d'après le conte de Mme Leprince de Beaumont publié dans le recueil LE MAGASIN DES ENFANTS en 1757 - René Clément, Jean Marais, Josette Day, Marcel André)
» (Le jeune Avenant) Belle, vous n'êtes pas faite pour être une servante, même le parquet veut devenir votre miroir.
» (Dans sa chambre, son miroir d'adresse à elle) Je suis votre miroir, la Belle. Réfléchissez pour moi. Je réfléchirai pour vous...
» alapage (FR) - » amazon (FR)
LA FEMME DU BOULANGER (1938 Marcel Pagnol, inspiré d'un court épidose du roman JEAN LE BLEU de Jean Giono, Raimu, Ginette Leclerc, Charles Moulin)
» Et la tendresse, dis, qu'est-ce que tu en fais de la tendresse ?
» alapage (FR) - » amazon (FR)
PEPE LE MOKO (1937 Julien Duvivier, Detective Ashelle Henri La Barthe, Henri Jeanson, Jean Gabin, Line Noro, Fernand Charpin, Gilbert Gil, Renée Carl, Saturnin Fabre, Mireille Balin)
» (Pépé le Moko a trouvé refuge dans la Casbah d'Alger) T'es pas une femme, t'es un régime!
» Ce n'est pas une écriture, c'est un thermomètre
» Le plus entourloupéteur des deux n'est pas celui qu'on pense
» Tu sens le métro (n'est jamais prononcé tel quel » -Ah! que tu sens bon! -Le métro! - En première!)
» alapage (FR) - » amazon (FR)
TO BE OR NOT TO BE (1942 Ernst Lubitsch, Edwin Justus Mayer, Tom Dugan, Sig Ruman, Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack, Felix Bressart, Lionel Atwill, Stanley Ridges)
» Heil Myself! - Dans les bureaux de la Gestapo, les officiers se saluent: 'Heil Hitler! Heil Hitler!' - Survient le Führer: 'Heil Myself!' (Heil moi-même!)
» So, they call me Concentration camp Erhardt ?
» What he did to Shakespeare we are doing now to Poland
» alapage (FR) - » amazon (FR)